Suivez vos rêves

29/06/2019

LE BESOIN DE REVENIR A L'ESSENTIEL


Savez-vous pourquoi suivre nos rêves est essentiel ?

Poursuivre nos rêves et les réaliser dans notre présent est essentiel pour ne pas avoir de regrets à la fin de notre vie et ne pas passer ce temps si précieux, qu'est notre vie, à ressasser en boucle, des phrases telles que : "Je regrette de...", "Si j'avais su que...".

Et pour y parvenir, nous devons penser aux choses qui font sens dans notre vie et qui résonnent avec nos valeurs les plus nourrissantes pour notre épanouissement et notre éthique personnelle. Nous devons ouvrir notre cœur à l'amour afin de partager avec nos enfants, nos proches et le monde nos valeurs les plus chères à nos yeux. 
Le sens de notre vie, peut être ce cadeau présent : réfléchir à tout ce que nous voulons laisser en héritage.

Ces phrases, "Je regrette de...", "Si j'avais su que...", sont prononcées par des personnes qui n'ont pas su être fidèles à elle-mêmes (et nombreuses, sont les personnes qui se trahissent elles-mêmes), et qui n'ont pas agit selon leurs valeurs profondes et essentielles pour leur bien-être

Elles ont fait beaucoup pour les autres, elles ont fait plaisir et fait des efforts en se privant de vivre leurs vies et de prendre soin d'elles. Ces personnes se sont pliées aux injonctions et aux exigences de la société, de leurs métiers, de leurs employeurs et collègues, de leurs parents..., mais elles n'ont pas écouté leur cœur, leur âme et leur intuition qui soufflaient à leurs oreilles qu'il était venu le temps de prendre soin de leur(s) rêve(s). 

Une infirmière, Bronnie Ware, a écrit un livre intitulé Les cinq regrets des personnes en fin de vie, ce livre retranscrit son accompagnement auprès des personnes qui manifestent à la fin de leur vie des regrets de ne pas s'être écoutées, ni avoir partagé le meilleur d'elles-mêmes avec leurs familles et leurs proches. 

Ces personnes regrettent à la fin de leur vie d'avoir perdu le sens de leurs vraies valeurs : 

  • avoir perdu du temps pour tout ce qui n'était pas prioritaire fondamentalement dans leur vie pour leur épanouissement personnel.
  • avoir perdu le goût des choses simples, telles que vivre dans l'instant présent et au rythme des saisons, prendre du temps pour soi, accroître l'amour de soi et la confiance en soi, écouter ses besoins essentiels, créer une alliance harmonieuse Corps-Esprit-Cœur.
  • avoir perdu beaucoup d'énergie pour le superflu et toutes ces choses, qu'elles considèrent finalement comme étant secondaires comme le travail, le paraître, le matériel, vouloir tout contrôler, se saboter, critiquer, se juger, se dévaloriser..., et au détriment de leurs valeurs les plus chères : l'amour, la famille, le partage, les rencontres, l'ouverture aux autres, l'estime et l'amour de soi... 
  • avoir eu tant de peurs, qui les ont freiné dans leurs désirs pour passer à l'action et réaliser leurs rêves.

Retrouvez dans cette vidéo, un aperçu du livre Les cinq regrets des personnes en fin de vie, décrypté par Lilou Macé.

Les cinq regrets des personnes en fin de vie - Bronnie Ware 

• Je regrette de ne pas avoir eu le courage de mener ma vie en restant fidèle à moi-même.

• Je regrette d'avoir travaillé autant.

• Je regrette de ne pas avoir eu le courage d'exprimer mes sentiments.

• Je regrette de ne pas être resté en contact avec mes amis.

• Je regrette de ne pas m'être permis d'être plus heureux.

Sentir le sens de notre vie

La manière la plus créatrice pour réaliser nos rêves est de passer en revue toutes nos réalisations passées et présentes, d'observer et de réfléchir en conscience à ce qui fait sens et qui compte le plus dans notre vie. 

Chaque événement de notre existence, chaque expérience de vie peuvent faire l’objet d'un examen de conscience pour faire émerger ce qui a donné un sens dans notre existence actuelle, grâce aux questions suivantes. 

Mais avant d'y répondre, j'aimerais que vous preniez quelques instants pour vous accorder de la compassion, de vous donner un temps d'écoute bienveillant et vous imaginez dans vos derniers instants de vie, sur votre lit de mort. Ce moment de la vie où vous n'aurez plus besoin de nous cacher, ni de jouer un rôle. Ce moment où vous serez prêt à accueillir et à accepter ce qui a été, les moments désagréables comme les bons moments de votre vie.

Prenez le temps de vous donner de l'amour et de la gratitude et ouvrez votre cœur à tout votre être en vous remerciant de tout ce que vous avez accompli dans votre vie.

Vous pouvez, maintenant, répondre aux questions suivantes :

  • Quand suis-je le plus fidèle à moi-même ?
  • Qu'est-ce je souhaite accomplir ou vivre actuellement ?
  • Qu'est-ce que je désire laisser en héritage à mes enfants, à mes proches, au monde ?
  • Qu'est-ce qui me procure le plus grand sentiment d'accomplissement ?
  • Que regrettez-vous ? De quoi êtes-vous satisfait ?
  • Que voulez-vous faire avec vos proches ou leur dire avant de mourir ?

Répondre en toute conscience à ces questions vous permettra de cibler ce que vous voulez vraiment pour suivre la voie de vos rêves et écouter la voix de votre cœur. 

Plus vous cerner avec intention et précision ce qui est essentiel pour vous, plus vous rectifier le cap de votre chemin de vie, au présent, pour vivre votre vie en plein accord avec votre nature profonde, dans la joie et l'amour.

Avec toute mon affection,

Thérèse Babin