La cosmétique naturelle et biologique

18/01/2020

Découvrir la cosmétique naturelle et biologique

Vous trouverez dans cet article très complet les 10 bonnes raisons d'utiliser la cosmétique naturelle et bio, les propriétés des ingrédients naturels, les différences entre la composition d'un produit conventionnel et  un produit naturel, des conseils nutritionnels et des recettes pour chouchouter votre peau en douceur.

Pour le plaisir de faire soi-même et de prendre soin de sa peau avec des ingrédients naturels et biologiques !

Cosmétique bio et soins de beauté

  1. Pourquoi utiliser des cosmétiques bio et quels sont leurs avantages ?
  2. Comment choisir les ingrédients naturels ?
  3. Quelles sont les propriétés des huiles végétales et des huiles essentielles ? Quelles quantités utiliser ?
  4. Quel(s) hydrolat(s) utiliser ?

Conseils nutritionnels et diététiques

1. Quels sont les besoins de la peau en nutriments ?

2. Quels aliments privilégier ?

3. Quelques menus au quotidien

Fabriquer ses cosmétiques naturels et biologiques

1. Fabriquer une crème hydratante et anti-âge pour régénérer, nourrir et revitaliser l'épiderme grâce à la teneur en oméga 9 et vitamine A.

2. Fabriquer un masque-gommage éclat du teint (poudre d'amande, yaourt) pour nourrir la peau, éclaircir le teint, pour un effet satiné et éclatant.

Pourquoi utiliser des cosmétiques naturels ?

La première exigence d'un cosmétique est avant tout « son absence de nocivité pour la santé du consommateur ».

Fabriquer ses propres cosmétiques naturels et biologiques, c'est apprendre à identifier les ingrédients d'une formulation et, surtout, se préserver d'un certain nombre de molécules dont l'innocuité est aujourd'hui remise en question.

La cosmétique bio s'intègre parfaitement dans une démarche globale de respect de la santé, et donc sans impact sur le système financier de la santé publique. Tous les ingrédients, ou en partie, des composés d'une crème bio, sont d'origine naturelle, sans molécules pétrochimiques, ni colorants, ni parfums de synthèse et prioritairement issus de l'Agriculture Biologique (AB).

Les procédés de fabrication doivent répondre à un cahier des charges respectueux de l'environnement, de la santé humaine et de la cause animale.

Ils doivent être certifiés par un organisme indépendant : Nature & Progès, Ecocert, Slow Cosmétique ou Qualité France.

Ces labels bannissent les dérivés de la pétrochimie, les molécules nocives, les OGM, les composants irradiés et les tests sur animaux.

Le comparatif des compositions :

Cosmétique standard : 5% de principes actifs

  • PHASE AQUEUSE 65% Eau distillée sans propriété
  • PHASE HUILEUSE Huiles minérales issues de la pétrochimie non absorbées par la peau
  • ACTIFS 15% Produits de synthèse ou extraits naturels non bio. Polymères, acides gras transformés, silicones, collagène...
  • AUTRES 15% Émulsifiants, conservateurs dont paraben, colorants, parfums de synthèse

Cosmétiques Bio : 95% de principes actifs minimum

  • PHASE AQUEUSE 45% Eaux florales bio chargées de principes actifs
  • PHASE HUILEUSE 25 % Huiles végétales bio riches en acides gras essentiels et anti-oxydants
  • EXTRAITS VÉGÉTAUX 23% Principes actifs naturels bio
  • HUILES ESSENTIELLES 2% Principes actifs et parfums bio
  • AUTRES 5% (éventuellement) Émulsifiants végétal, conservateurs naturels

Les 10 bonnes raisons d'utiliser les cosmétiques naturels 

1. Ils sont efficaces

2. Ils ne sont pas nocifs pour la santé

3. Leur composition est sûre

4. Ils ne sont pas testés sur les animaux

5. Ils sont économiques

6. Ils respectent l'individu

7. Ils préservent l'environnement

8. Ils simplifient la vie

9. Ils ne misent pas tout sur la publicité

10. Les utiliser procure un réel plaisir sensoriel

Les labels : un gage de sécurité et de qualité

Charte Cosmébio : Cosmétiques garantis sans OGM, non testés sur les animaux, privilégient le commerce équitable et des emballages recyclés.

  • Au minimum : 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle.
  • Au minimum : 95% des ingrédients végétaux sont issus de l'Agriculture Biologique
  • Au minimum : 10% de l'ensemble des ingrédients sont issus de l'Agriculture Biologique

Nota : Les produits cosmétiques comportent souvent 50 à 80% d'eau, par définition non certifiable.

Quels sont les avantages des ingrédients naturels ?

Créer ses cosmétiques bio est un moment ludique et créatif, de découverte et de plaisir. C'est créer un soin cosmétique adapté à son type de peau grâce à des recettes faciles et rapides.

C'est prendre soin de sa peau avec des ingrédients naturels : huiles végétales, argiles, glycérine, cire d'abeille..., qui sont des substances très actives, ce qui accroît l'efficacité des formulations. Par exemple, les huiles végétales contiennent des acides gras essentiels qui nourrissent et renforcent la résistance des cellules cutanées

En revanche, l'huile minérale (huile de paraffine), très employée dans la cosmétique standard n'a aucune affinité avec l'épiderme, ne nourrit pas et n'apporte aucun bienfait à la peau.

La plupart des ingrédients naturels pour la préparation des cosmétiques maison sont polyvalents, ils peuvent traiter de nombreuses indications car chacun d'eux possède de multiples propriétés, une même formule peut servir pour le visage ou le corps.

C'est aussi la liberté de préparer en quelques minutes le produit idéal en fonction des besoins de la peau ; de choisir son odeur, sa texture... Créer ses cosmétiques bio, c'est se libérer d'un certain nombre d'habitudes de consommation. C'est payer la matière première nécessaire à leur élaboration, pas les campagnes publicitaires coûteuses des marques et permet donc de bien gérer son budget beauté.

Créer un cosmétique bio protège l'environnement car les ingrédients sont biodégradables contrairement aux cosmétiques industriels qui font appel à des produits issus d'industries polluantes, pétrochimie non biodégradables, comme les dérivés des silicones, aux effets délétères sur l'environnement et suspectés d'être impliquées dans un certain nombre de maladies (asthme, allergies, cancers...).

Les principaux ingrédients chimiques utilisés dans la cosmétique standard sont notamment les huiles de paraffine (issues du pétrole) et silicone ; émulsifiants/solvants : PEG-PPG (sodium Laureth sulfate) obtenus avec un gaz très toxique. Les conservateurs : parabens (méthyl, propyl, butyl, ethyl), formaldéhydes, phenoxyethanol sont très puissants, ils sont utilisés dans les cosmétiques industriels pour être conserver plusieurs années et sont de plus en plus controversés en raison de leur toxicité potentielle.

Les agents fixateurs : phtalates ; les parfums de synthèse : muscs (cancérigènes, irritants).

Ces ingrédients chimiques sont allergisants, cancérigènes, polluants, et toxiques...

Créer son cosmétique bio s'inscrit par conséquent dans une démarche respectueuse de la santé et de la planète.

Créer ses produits cosmétiques c'est prendre soin de soi naturellement et sainement ; c'est découvrir de nouvelles textures, des parfums naturels... ; c'est développer notre créativité ; c'est se faire plaisir tout simplement !

BON A RETENIR :

  • Les noms latins désignant les extraits de plantes doivent figurer dans les 8 premiers ingrédients : plus ils apparaissent tôt dans la liste, plus ils sont concentrés.
  • Fuyez les produits à base d'huiles minérales : paraffinum liquidum, petrolatum), parabens...
  • Rejetez les produits dont la composition est illisible, incomplète...
  • Évitez les formulations contenant plus d'une vingtaine ingrédients.
  • Privilégiez les produits arborant des labels et logos garants d'une bonne qualité : ECOCERT, COSMEBIO, NATURE & PROGRES, SLOW COSMETIQUE.
  • Ne vous fiez pas aux arguments marketing ; développez votre propre jugement, vous seul(e) savez ce dont votre peau a besoin.

Comment bien choisir les ingrédients naturels ?

Les bienfaits des ingrédients naturels pour la peau et les cheveux sont connus depuis des siècles ; les connaissances apportées par les traditions anciennes sont aujourd'hui confirmées par la science moderne, on sait désormais avec certitude qu'ils contiennent des principes actifs intéressants pour l'hygiène, la santé et la beauté de la peau.

Les huiles végétales

Extraites par première pression à froid, les huiles végétales conservent toutes leurs propriétés, elles sont riches en acides gras essentiels (oméga 3, 6, 9) et vitamines (A, D, E et K) nécessaires aux cellules cutanées pour protéger la peau contre la dégénérescence et l'oxydation qui entraînent le vieillissement cutané.

Les huiles végétales s'avèrent de remarquables cosmétiques dans le soin des peaux ridées, sèches et dévitalisées... ; elles assouplissent, régénèrent et tonifient l'épiderme tout en lui procurant les éléments nécessaires à sa structure, son hydratation et sa vitalité. Les huiles végétales peuvent s'appliquent pures sur le visage préalablement nettoyé, comme soin ou avant la crème habituelle. Quelques gouttes suffisent pour une application quotidienne, elles peuvent être utilisées seules ou en synergie avec une autre huile végétale ou/et une huile essentielle.

Protectrices et adoucissantes : en freinant l'évaporation de l'eau, les huiles végétales restaurent et protègent la peau, elles sont antidésydratantes; elles assouplissent la peau et lui donnent un aspect velouté.

Réparatrices et traitantes : elles contiennent des vitamines A et E, des phytostérols, des squalènes, qui ont des propriétés stimulantes, calmantes et cicatrisantes; Elles stimulent la synthèse du collagène et de l'élastine et améliorent ainsi la tonicité et l'élasticité de la peau.

Antioxydantes et antiradicalaires : riches en vitamines A et E, coenzymes Q10, ils s'opposent aux radicaux libres produits lors de l'exposition solaire, de la pollution et impliqués dans le processus de vieillissement.

Polyvalentes : on peut les mélanger entre elles ou en combinaison avec des huiles essentielles pour un bénéfice total ; elles s'utilisent pour l'ensemble du corps (cheveux et cuir chevelu, ongles, mains et pieds).

Une sélection d'huiles végétales anti-âge :

  • Abricot : adoucissante, parfumée, régulatrice, et revitalisante, conseillée pour les peaux ternes, ridées et sèches.
  • Argan : adoucissante, nourrissante, régénératrice..., elle est conseillée pour les peaux sèches, matures et sensibilisées; base incontournable du soin capillaire ; soins des ongles et des mains abîmées.
  • Avocat : régénérante et très nourrissante, elle convient bien aux peaux sèches et fragiles et aide à lutter contre le vieillissement cutané.
  • Bourrache : riche en oméga 3 et 6, précieuse en en cosmétique, elle raffermit, redonne souplesse, élasticité et tonicité à la peau ; conseillée pour les ongles cassants.
  • Germe de blé : riche en vitamine E, un antioxydant très puissant, régénérante, elle s'adresse aux peaux sensibles et ridées. Elle protège des agressions extérieures et aide à réparer les tissus.
  • Jojoba : cette cire végétale est antirides, et stimule la synthèse du collagène et de l'élastine. Elle assure une légère protection solaire, apporte douceur et nutrition à l'épiderme tout en luttant contre la déshydratation.
  • Macadamia : huile sèche aux propriétés anti-âge très intéressantes, elle restaure l'hydratation des différentes couches de l'épiderme.
  • Rose musquée : riche en acides gras essentiels (oméga 3), et en vitamines, elle est adoucissante, antirides, cicatrisantes ; Possède un légère protection solaire. Douce et fluide à utilisée seule ou en mélange avec une autre huile végétale
  • Onagre : huile végétale riche en oméga 3, elle régénère, assouplit, restructure et revitalise l'épiderme, en combinaison avec la bourrache, elle forme une synergie anti-âge très efficace.

Les huiles essentielles

Une des raisons pour lesquels les huiles essentielles sont si efficaces dans les soins de beauté est leur faculté de pénétration très profondément dans la peau. De plus, les huiles essentielles, en parfaite affinité avec la peau, raffermissent et régénèrent les trois couches cutanées grâce à leur composition chimique complexe et très active. Elles possèdent des propriétés cosmétiques remarquables, anti-oxydantes, elles permettent de mieux lutter contre les radicaux libres (stress, tabac, pollution...) responsables du vieillissement cutané. 

Un cosmétique bio enrichie d'huiles essentielles va, non seulement, agir immédiatement mais stimulera également la peau pour lutter contre les effets de l'âge.

L'application cutanée exige une dilution des huiles essentielles dans une huile végétale de base en fonction des besoins de chaque peau pour un massage du visage ; pour un traitement local (boutons, piqûres d'insectes...) les huiles essentielles (lavande aspic, tea-tree...) peuvent être utilisées pures.

Les huiles essentielles sont des essences volatiles non grasses, extraites de plantes aromatiques par la distillation à la vapeur d'eau. Elles sont concentrées et puissantes : pour produire 1 kg d'huile essentielle de lavande vraie, il faut environ 100 kg de plantes fraîches - 500 kg pour le thym -1 tonne pour le néroli.

Ces quantités expliquent la concentration exceptionnelle et puissante en principes actifs des huiles essentielles d'où le respect des dosages lors de leur utilisation dans la fabrication des cosmétiques.

Ce sont aussi des conservateurs naturels aux pouvoirs antimicrobiens très puissants.

  • Polyvalentes : les huiles essentielles sont constituées pour certaines de plus de 100 molécules actives, elles possèdent de nombreuses propriétés : anti-âges, tonifiantes, stimulantes, régénérantes, cicatrisantes et apaisantes....
  • Synergiques : associer les huiles essentielles à une huile végétale permet de potentialiser leur efficacité et d'obtenir un meilleur résultat.

Comment choisir une huile essentielle ?

Pour vous aider à trouver l'huile essentielle qui vous convient, votre odorat sera votre plus sûr conseiller au moment de choisir la ou les huiles essentielles qui correspondent à vos besoins du moment.

Sélection d'huiles essentielles anti-âges : Bois de rose, carotte, ciste ladanifère, encens oliban, géranium, immortelle, lavande orange amère, petit grain bigarade, sauge sclarée, thym à linalol, ylang-ylang....

Quelles quantités d'huiles essentielles utiliser ?

Dilution conseillée pour des soins du visage = 1 à 3% en utilisation quotidienne.

  • Pour 10 ml d'huile végétale : 2 à 6 gouttes d'huiles essentielles.
  • Pour 50 ml d'huile végétale : 10 à 30 gouttes d'huiles essentielles.

Les hydrolats, une pulvérisation pour beaucoup d'effet

Obtenues lors de la distillation des huiles essentielles, les hydrolats possèdent des propriétés complémentaires aux soins apportés au quotidien à l'épiderme.

  • Eau florale de ROSE : clarifie et illumine le teint, parfait complément des soins anti-âge.
  • Eau florale de LAVANDE : astringente et purifiante idéale pour les peaux normales à grasses.
  • Eau florale de BLEUET : adoucissante pour le visage et idéale pour les traitements oculaires.
  • Eau florale de CAMOMILLE : apaise, adoucit, douce pour les peaux sensibles.
  • Eau florale de FLEURS D'ORANGER : hydrate et procure un confort immédiat.

Comment conserver les cosmétiques ?

Les cosmétiques naturels se conservent à température ambiante, à l'abri de la lumière de 2 à 3 mois, dans des flacons opaques. Pour une meilleure conservation : extrait de pépins de pamplemousse, extrait de propolis et des huiles essentielles antiseptiques : petit grain bigarade, eucalyptus radié, palmarosa, lavande, lavandin, niaouli, tea-tree..., à raison 1 à 2 gouttes pour 10 ml de produit fini apportent une conservation optimale.

Quelques conseils nutritionnels

Nourrir et hydrater sa peau grâce à un soin cosmétique c'est une bonne chose, toutefois certains facteurs tels qu'une alimentation déséquilibrée et dénaturée, l'exposition au soleil et aux pollutions ainsi que le manque de sommeil... peuvent avoir des répercutions sur l'état de santé de la peau : teint terne, peau sèche et sensible, voire irritable ainsi qu'une accélération du processus de vieillissement...

Quels sont les besoins de la peau en nutriments ?

Adopter des règles d'hygiène de vie est indispensable, et une des premières règles c'est le rééquilibrage de son alimentation, car plus l'épiderme est nourrit en nutriments essentiels : acides gras insaturés, acides aminés, anti-oxydants, vitamines et minéraux plus la peau sera hydratée, résistance, belle et bonne santé.

Quels aliments privilégier ?

  • Consommer des fruits et légumes à volonté (les plus colorés) riches en caroténoïdes et polyphénols : antioxydants.
  • Consommer 2 cuillères à café par jour d'huiles végétales riches en acides gras insaturés source d'oméga 3 et 6, peu chauffé ou crue : colza, olive, sésame...vierge et de première pression à froid.
  • Consommer des fruits de mer, des algues riches en minéraux.
  • Ajouter dans les plats des graines germées pour stimuler le système immunitaire, leur apport en acides aminés essentiels : quinoa, lentille, sésame, tournesol, sarrasin, amarante...et leurs vitamines.
  • Remplacer les protéines animales par des céréales, des légumineuses...
  • Eviter les aliments riches en graisses « trans » : fritures, pâtisseries, charcuterie...Ils peuvent favoriser des allergies, des inflammations cutanées et de l'hyperséborrhée ; encrasser l'organisme et fatiguer le foie...
  • Faire un drainage au printemps et en automne, à bases de plantes dépuratives (pissenlit, bardane, pensée sauvage, radis noir, fumeterre...et avec des légumes (artichaut, chou, poireaux...).

Supplémentation de compléments alimentaires :

  • Acides gras essentiels : linoléique oméga -6), alphalinolénique (oméga-3) : ils contribuent à la formation du film hydro-lipidique protecteur de l'épiderme et donc à l'hydratation de la peau.
  • Caroténoïdes (bétacarotènes, alpha-carotènes, cryptoxanthine, zéanxathine, lutéine, capsorubine...) : pigments naturels, aident à repousser l'attaque des radicaux libres.
  • Vitamines du groupe B : rôle dans le tonus, le renouvellement des cellules, l'harmonie des échanges.
  • Vitamines A et C : contribuent à la synthèse du collagène, luttent contre le vieillissement cutané
  • Vitamine E (tocophérols et tocotriénols) : très active contre les phénomènes d'oxydation liées aux radiations UV.
  • Sélénium : minéral rare, protecteur majeur contre les radicaux libres.
  • Zinc : intervient dans la croissance des cellules, la cicatrisation et la réparation, ainsi que dans la production de sébum.
  • Magnésium : renouvelle les cellules de l'épiderme.
  • Silicium : synthèse du collagène et du tissu conjonctif : vergetures, ongles et cheveux cassants.

Les aliments antirides

  • Les œufs ; les légumineuses ; les légumes à feuilles vertes : épinard, aubergine, asperge, céleri, oignon, ail.
  • Les noix et les olives.
  • Les fruits : cerise, raisin, melon, fruits secs, pomme, poire.
  • Le pain complet, aux céréales.
  • Les poissons gras (oméga-3) : saumon, sardines, maquereaux ; huiles végétales : colza, noix, olive.
  • Le thé vert.

Des menus pour le plaisir

Le petit déjeuner

La théorie selon laquelle il est dangereux pour la santé de ne pas manger le matin n'est qu'un mythe ; quand on n'a pas faim le matin, on n'a pas besoin de manger. Si les autres repas de la journée sont équilibrés, tous les besoins de l'organisme sont satisfaits.

  • Le repas de fruits : est une bonne habitude à adopter après une nuit de sommeil.
  • Les fruits acides : oranges, pamplemousses, ananas
  • Les fruits mi-acides : pommes, poires, pêches, raisins, nectarines
  • Les fruits doux : dattes, bananes, fruits séchés.

Pour bien combiner ses repas de fruits, retenons que :

  • Les fruits acides se consomment avec les fruits mi-acides, mais pas avec les fruits doux.
  • Les fruits mi-acides se combinent avec les fruits doux ou avec les fruits acides.
  • Les melons se mangent seuls.

Dans la pratique, selon les dépenses énergétiques et le niveau d'activité physique, le petit déjeuner de fruits peut s'avérer insuffisant. Si l'on se sent léthargique, on peut alors manger ses fruits au lever et une demi-heure plus tard, manger des glucides tels que du pain. Car, en effet, une demi-heure après le repas de fruits, l'acidité des fruits a été neutralisée et la digestion d'un féculent n'est plus entravée.

Le féculent est métabolisé lentement par l'organisme et fournit de l'énergie sur une plus longue période de temps.

Le déjeuner

Repas de protéines :

  • Noix (amandes, noix, noisettes...).
  • Salade de crudités ( laitue, céleri, poivron, tomate, chou en lamelles, etc) arrosée d'huile de première pression à froid.

ou

  • Oeufs frais à la coque.
  • Légumes cuits à la vapeur ( chou-fleur, asperges...).
  • Crudités ( courgette, poivron, céleri, brocoli...).

ou

- Fromage ricotta

- Salade ( tomate, poivron, épinard,...) assaisonnée d'huile d'olive vierge.

Repas de féculents :

  • Pain de blé entier avec avocat ou beurre.
  • Légumes verts cuits à la vapeur ( brocoli, haricots verts...).
  • Crudités - poivron, céleri, laitue...).

ou

  • Pommes de terre, navets, carottes avec beurre.
  • Salade ( laitue, chou rouge, betterave râpée, céleri...).

ou

  • Riz brun.
  • Carottes râpées, laitue.
  • Légumes cuits à la vapeur ( pois mange-tout, choux de Bruxelles...).

ou

  • Casserole de légumineuses ( lentilles, fèves rouges, pois chiches...).
  • Crudités (poivron, courgette, carotte).
  • Légumes verts cuits à la vapeur ( haricots verts...).

Chaque repas doit comprendre des crudités ; c'est un aspect essentiel de tout repas équilibré. Les légumes légèrement cuits restent croquants. Si on consomme viande ou poisson, on les accompagne de légumes cuits à la vapeur et de crudités. Les légumineuses apportent une variation intéressante à notre menu ; en les consommant avec des légumes, on évite que leur digestion soit laborieuse.

Le dîner

Le soir, le dîner complète le repas du midi : si on mange des protéines pour déjeuner, on consomme des féculents pour dîner, et vice-versa. On s'assure d'absorber quotidiennement une proportion équilibrée de glucides, de protides, de vitamines et de minéraux. Le repas du soir devrait être suffisamment léger pour ne pas nuire au sommeil.

Recette Crème Hydratante et Nourrissante 

Ingrédients :

  • 15 ml d'huile végétale de noyau d'abricot bio
  • 2 gr de cire émulsifiante (Centifolia)
  • 25 ml d'eau de Rose ou de Fleur d'Oranger

Huiles essentielles 

  • 10 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse bio (conservation)
  • 6 gouttes d'huile essentielle de Tea-tree (conservation)
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Petit grain bigarade, Rose, Jasmin, Santal ou Géranium rosat

Matériel :

  • 1 bol en inox stérilisé
  • 1 mini fouet
  • 1 balance de cuisine
  • 1 pot de 50 ml

Mode de préparation :

1. Préparez les quantités indiquées, et versez dans le bol en inox, les ingrédients suivants, noyau d'abricot et la cire émulsifiante.

2. Placez au bain-marie et agitez afin d'homogénéiser la préparation.

3. Retirez le bol du bain-marie lorsque la cire est fondue.

4. Versez l'eau florale, en filet continu, dans le bol d'huile végétale et cire, bien remuer au fouet afin d'homogénéiser l'émulsion.

5. Ajoutez, uniquement quand votre base huileuse est froide, l'extrait de pépins de pamplemousse, et les huiles essentielles.

6. Versez dans le pot, et notez la date de fabrication sur votre pot.

  • Conseil d'utilisation : Application matin et/ou le soir.
  • Conservation : maximum 6 mois, à l'abri de la chaleur et de l'humidité.

Les + de la Crème hydratante anti-âge :

• Vitamine E possède des propriétés anti-âge et anti-oxydantes.

• Huile végétale de Noyau d'abricot bio ralentie les effets du vieillissement, elle est régénérante cellulaire, nourrissante, cicatrisante ; idéale pour les peaux sèches, normales, ridées et ternes.

• Huiles essentielles : anti-oxydantes, revitalisantes et régénérantes cutané.

Recette Masque-gommage Éclat du teint

Mélangez 2 cuillères à soupe de yaourt nature et ajoutez

  • 2 cuillères à soupe de poudre d'amande
  • 2 cuillères à café de miel
  • 2 gouttes d'huile essentielle de votre choix (petit grain bigarade, bois de rose, ciste, marjolaine...).
  1. Appliquez le mélange obtenu en effectuant des mouvements circulaires pour une meilleure pénétration et oxygénation des différentes couches cutanées et laisser poser 10 minutes.
  2. Rincez à l'eau tiède et séchez la peau avec délicatesse.
  3. Pulvérisez une eau florale, obtenue lors de la distillation des huiles essentielles.

Les eaux florales possèdent des propriétés apaisantes, relaxantes, hydratantes et tonifiantes complémentaires aux soins apportés à l'épiderme.

Elles sont pratiques à utiliser tout au long de la journée : Dès le matin, votre peau se réveille en douceur et vous aussi !

  • Pour se rafraîchir et se détendre dans la journée, faites une pause beauté naturelle.
  • Pour se relaxer, avant le coucher, vaporisez l'eau florale de Camomille, Lavande ou Fleur d'Oranger pour leurs propriétés relaxantes et apaisantes cutanées.

Les + du Masque - Gommage « Eclat du teint » :

Ce soin nourrit l'épiderme et éclaircit le teint pour un effet satiné et éclatant.

La fréquence d'utilisation est d'une fois par semaine, le soir de préférence.

Pour un gommage plus accentué, insister sur la zone médiane et penser à ajouter au mélange des flocons d'avoine, du sucre en poudre fin...

Astuce beauté pour rajeunir le visage

Profitez du démaquillage du soir pour masser votre visage pendant une à deux minutes pour un résultat rajeunissant !

Utilisez quelques gouttes d'huile végétale de noyau d'abricot, massez avec des mouvements doux mais fermes, en partant des zones centrales vers la périphérie, du bas vers le haut et du menton vers le décolleté.

Ce massage pratiqué régulièrement tonifie l'épiderme et stimule la circulation sanguine. Il permet l'élimination des toxines, chasse les traces de fatigue et prévient l'apparition des rides.

Cosmétique bio